• img-book

Catégorie :

Les coulisses du village de l’espoir

Comme dans le précédent ouvrage de Liliane Gabel « Si l’exclusion m’était contée », celui-ci traite également de la gestion de l’exclusion, sur la base d’une nouvelle expérience passionnante au sein de l’équipe éducative d’un village pas comme les autres.

À propos de ce livre
APERÇU

Comme dans le précédent ouvrage de Liliane Gabel « Si l’exclusion m’était contée », celui-ci traite également de la gestion de l’exclusion, sur la base d’une nouvelle expérience passionnante au sein de l’équipe éducative d’un village pas comme les autres.
Le défi est loin d’être raisonnable : prouver l’efficacité rapide de cette structure pilote. Or, il faut du temps aux plus démunis comme à n’importe qui, pour se poser, pour se reconstruire, pour « renaître ».
Mais le temps leur est compté.
Tout est compté : les aides financières, les lois
Illustrés par des anecdotes piochées dans la vie quotidienne du village, Liliane présente ici ses constats, ses conclusions et propose des esquisses de solutions, en toute humilité.
Elle s’inspire de lectures traitant du même sujet ainsi que de réflexions de Thomas Mur (déjà cité dans le précédent ouvrage) qui remarque : « Dans le monde, il existe des endroits où l’on trouve moins de travail, moins de richesses, moins de logements mais pourtant… moins d’exclusion ».
L’essentiel de la tâche des travailleurs sociaux est d’amener les personnes qui vivaient dans la rue à se reconstruire puis, à tisser à nouveau des liens. Cela consiste également à les accompagner dans le nouvel apprentissage d’une vie sociale ordinaire et quotidienne C’était exactement le but de ceux qui s’étaient engagés au service des résidents du Village de l’Espoir.

Only logged in customers who have purchased this product may leave a review.

Il n’y a pas encore de critiques.