• img-book

    DEVERS MARIE, BARBARAS EMMANUELLE,

ISBN: 978-2-35930-122-9
Catégories : , ,

L’homme féministe, un mâle à part ?

by: DEVERS MARIE, BARBARAS EMMANUELLE,

Par leurs engagements personnels et professionnels, leurs choix de vie et leurs voyages, les deux auteures sont en contact quotidien avec des femmes sensibilisées aux injustices qu’elles subissent. Jeunes, âgées, françaises, étrangères, ces femmes ont des visages multiples, des origines différentes, des parcours divers, mais elles sont toutes unies autour d’une même cause : que les femmes aient les mêmes droits que les hommes et qu’enfin, un jour, puisse exister une réelle égalité entre les deux sexes.

Dès l’enfance, déjà, ces deux femmes ont vite compris que les hommes et les femmes n’avaient pas nécessairement le même statut social ni la même place tant dans la sphère privée que dans le domaine public. Cette réalité, qui les a étonnées avant de les choquer, ne cesse de les heurter. Des années plus tard, elles constatent, avec tristesse, et parfois avec colère, que trop peu d’hommes sont engagés dans cette lutte contre toutes ces discriminations, ces inégalités dont les femmes sont l’objet.

Où sont et qui sont ces hommes féministes ?

Ces hommes interpellent les auteures et les intriguent. Au fil des ans, autant en France qu’à l’étranger, elles ont souvent lancé des débats, avec des amis, connaissances ou inconnus, sur cette question.

Rarement, les hommes semblaient s’y intéresser. Rarement, ils semblaient prendre le sujet au sérieux. Rarement, ils osaient se réclamer « féministes ».

Alors, pourquoi et comment certains hommes se réclament-ils aujourd’hui du féminisme? A quoi cela correspond-il ? Pourquoi osent-ils être féministes, car il leur faut, sans doute, une certaine forme de courage, vis-à-vis de leurs pairs qui les regardent avec suspicion et une certaine ironie.

Les deux auteures ont éprouvé une irrésistible envie de « dénicher » ces hommes, de les rencontrer, de les interroger pour en savoir plus sur leurs histoires, leurs parcours, leurs visions du féminisme.

Le parcours de ces hommes et leurs positionnements témoignent souvent d’itinéraires singuliers et novateurs. Cet ouvrage, à travers une série de portraits écrits et photographiques, se propose de faire état des expériences de vie de ces hommes, de tous horizons, âges, origines, unis par cette singularité qui fait d’eux, peut-être, des « hommes à part ». Leurs paroles pourraient enrichir la réflexion et susciter de nombreux débats. Ces interrogations multiples ont l’ambition d’être une ouverture afin de questionner simplement la problématique du genre et l’urgence de l’équité en termes de droits humains.

Un livre qui pourrait, enfin, décomplexer d’autres « mâles » enclins à rejoindre la cause féministe, cette cause qui clame haut et fort l’égalité entre femmes et hommes.

16,90

Quantité:
Rencontrez l’auteur
avatar-author
Passionnée très jeune par la lecture, l’écriture, les voyages, la photo et l’aventure, Marie Devers rêve vite de devenir reporter de guerre. Après le bac, elle intègre donc une école de journalisme et travaille par la suite dans différents médias en France (Sud-Ouest, Radio-France, RFI, Reporters Sans Frontières). A 23 ans, elle décide de faire ses valises et de partir au Québec comme journaliste culturelle. Partie pour 3 mois, elle y restera finalement quatre ans ! Elle y sera tour à tour journaliste, consultante en communications puis correctrice de livres, avant de franchir la porte d’Oxfam-Québec, une des plus importantes ONG québécoise, où elle occupe le poste de Chargée des communications et des relations médias à Montréal. Un travail passionnant qui lui permet de faire ce qu’elle aime : travailler dans le « monde » du développement et de la solidarité internationale tout en continuant d’utiliser sa plume. Assoiffée de voyages, elle obtient un poste de coopérante-volontaire pour Oxfam-Québec au Burkina Faso. Sa mission ? Réaliser un film-documentaire sur les violences faites aux femmes et aux filles. Elle passera quatre mois au pays des hommes intègres. Quatre mois de rencontres, de partages, d’échanges. Quatre mois passionnants, émouvants et parfois éprouvants. Déjà engagée et impliquée, Marie Devers revient de ce voyage encore plus décidée à apporter ses petits grains de sable à l’édifice d’un monde meilleur. Elle finit le montage de son film « Porteuses d’espoir » dans son appartement à Québec, ville où elle travaille 9 mois pour une ONG de solidarité internationale comme responsable des communications. Fin 2007, elle revient en France et pose ses pénates à Bordeaux où elle travaille dans le domaine de la littérature contemporaine. En 2009, elle quitte son emploi, part un mois en Inde du Sud, seule avec son sac à dos et son appareil photographique, et intègre à son retour un Master 2 en coopération internationale et développement, à l’Institut d’Etudes Politiques (Sciences-Po) de Bordeaux. A la fin de son Master, la route et les voyages lui manquent de nouveau et elle prend la route, en van, avec son compagnon, direction Istanbul. En deux mois, ils traverseront 8 pays, parcourront 8888 km et reviendront avec des milliers de photos, des centaines de sourires dans le cœur, des souvenirs magnifiques et un blog rempli d’humanisme. A son retour, Marie devient chargée de mission pour Genre en Action, réseau francophone international pour l’égalité des femmes et des hommes dans le développement, avant d’obtenir le poste de coordinatrice qu’elle occupe depuis janvier 2011.
Livres de DEVERS MARIE
Rencontrez l’auteur
avatar-author
Emmanuelle, comme beaucoup de femmes passionnées par leur métier et vivant intensément ses engagements, est une de ces personnes de talent discrètes, qui méritent d’être connues. C’est à la lecture de ses réalisations, de ses prix et distinctions ou en la rencontrant, lors d’une exposition ou d’un reportage, que l’on découvre une artiste doublée d’une féministe, humaniste, généreuse et chaleureuse. C’est l’une des grandes photographes de notre époque par la qualité sensible et empathique de ses œuvres, sur le thème de la femme : femmes solidaires, femmes d’Afrique, ou encore sur les grands sujets de société tels que la lutte contre le sida ou l’excision. Rebelle, libre, elle innove aussi, en étant une des premières à faire des photos de nus masculins et de relations d’amour. Diplômée en psychologie, Emmanuelle se lance très tôt dans la photographie. A 30 ans, elle obtient le 1er prix du concours Leica pour son travail sur le corps, reçoit des bourses comme la prestigieuse « Villa Médicis hors les murs » pour ses photos sur le sida et la solidarité dans le monde. Depuis plus de 15 ans, elle expose ses œuvres en France et à l’étranger sur l’intimité, les femmes dans le monde et la solidarité sociale. Elle aime l’Afrique et les Africain(e)s, riches de leur chaleur, de leur humour, de leur philosophie et leur rend hommage en les photographiant. Emmanuelle a publié plusieurs livres de photos et collabore à de nombreuses revues et magazines. Elle enseigne à de jeunes journalistes l’art de la photographie à l’Institut Pratique de Journalisme. Elle a également conscience que la photo et l’action de photographier ont une valeur thérapeutique auprès des exclus et aimerait animer des ateliers d’expression et de valorisation par l’image. Artiste engagée, Emmanuelle est la vice-présidente de « La vie caillou », association qu’elle co-anime avec un homme passionné de photos, pour récolter des fonds qui sont versés à la lutte contre l’excision et à la promotion des droits des petites filles et des femmes au Mali. Cette idéaliste, baroudeuse des causes, d’une grande qualité de cœur, est en quête de voyages et d’aventures humaines : elle est toujours prête à partir, avec son appareil photo, pour faire reconnaître des hommes et femmes extraordinaires dans leur engagement altruiste, qui se battent contre les injustices et agissent pour plus d’humanité et de solidarité. Reconnue comme photographe, elle rêve que la qualité de son art, la clairvoyance et la tendresse de ses photos engagées lui permettent de devenir la « photographe-témoin » d’associations ou d’ONG, ici ou ailleurs. Elle veut mettre en lumière les innombrables actions positives, les plus grandes comme les plus modestes, menées par des personnes ou des groupes partout dans le monde et dans différents domaines. Son bonheur est de les découvrir, d’être le miroir des valeurs de courage, de justice et de générosité partagées par tous ces acteurs de terrain, les révéler aux autres et générer ainsi des prises de conscience et des solidarités. Membre de l’association « FEMMES SOLIDAIRES »
Livres de BARBARAS EMMANUELLE
À propos de ce livre
Details

ISBN: 978-2-35930-122-9
Éditeur: Les Points sur les i
Date de publication: 2011
Nombre de pages: 168

Only logged in customers who have purchased this product may leave a review.

Il n’y a pas encore de critiques.