Affichage des produits 151–158 sur 158

Trier par:
  • img-book

    Chroniques féministes déjantées !

    Ce roman ou chronique échappe à la critique.

    T’es gonflée : une bouquine qui détonne bien.
    Ce roman ou chronique échappe à la critique.
    L’écriture limpide croquant des personnages sur le qui-vive, ballotés par l’accélération d’événements saugrenus, engagés dans un complot improbable et hirsute d’enlèvement d’un dirigeant politique, une héroïne mi-pétroleuse mi-PDG en butte aux aléas techniques et mercantiles d’une création d’entreprise à part du marché (et sans part de celui-ci), un train d’enfer en phrases courtes ciselées, tout l’ensemble tient la route et vous conduit à fond la caisse dans une intrigue cousue-main dont on se fiche d’ailleurs éperdument.
    L’auteure n’enfile pas de perles pour autant, le fil conducteur de son récit chaotique tient en haleine, ressemble à ce quotidien qui nous glisse entre les doigts, à ces rédemptions de résistance qui nous assaillent et permettent tout compte fait de ne pas deséperer d’un Billancourt des femmes émancipées ou qui tentent de l’être en repoussant les avances des mâles pas très heureux de subir les assauts intuitifs de Virago effrontées qui luttent des femmes sans barguigner. A lire pour se rassurer au petit bonheur des dames qui foncent, citoyennes souveraines de leur vie. Enfin croient-elles. Mais sans utopie comment parfaire le monde de nos sexes, débaptiser le sacro-saint perdurage de la suprématie masculine sur la société dans les esprits ?
    Mais, bon, je divague et l’ouvrage déjanté de Emmanuelle Barbaras, mais vraiment bien déjanté, je veux dire bien foutu (quoi que ce ne soit pas un compliment à faire à une dame…) est caustique, tendre, bien venu et très gonflé.
    A ne pas conseiller aux serrés du cul patriarcal et machos, quoi que…



    T’es gonflée ! BARBARAS EMMANUELLE 15,00

    Chroniques féministes déjantées !

    Ce roman ou chronique échappe à la critique.

    T’es gonflée : une bouquine qui détonne bien.
    Ce roman ou chronique échappe à la critique.
    L’écriture limpide croquant des personnages sur le qui-vive, ballotés par l’accélération d’événements saugrenus, engagés dans un complot improbable et hirsute d’enlèvement d’un dirigeant politique, une héroïne mi-pétroleuse mi-PDG en butte aux aléas techniques et mercantiles d’une création d’entreprise à part du marché (et sans part de celui-ci), un train d’enfer en phrases courtes ciselées, tout l’ensemble tient la route et vous conduit à fond la caisse dans une intrigue cousue-main dont on se fiche d’ailleurs éperdument.
    L’auteure n’enfile pas de perles pour autant, le fil conducteur de son récit chaotique tient en haleine, ressemble à ce quotidien qui nous glisse entre les doigts, à ces rédemptions de résistance qui nous assaillent et permettent tout compte fait de ne pas deséperer d’un Billancourt des femmes émancipées ou qui tentent de l’être en repoussant les avances des mâles pas très heureux de subir les assauts intuitifs de Virago effrontées qui luttent des femmes sans barguigner. A lire pour se rassurer au petit bonheur des dames qui foncent, citoyennes souveraines de leur vie. Enfin croient-elles. Mais sans utopie comment parfaire le monde de nos sexes, débaptiser le sacro-saint perdurage de la suprématie masculine sur la société dans les esprits ?
    Mais, bon, je divague et l’ouvrage déjanté de Emmanuelle Barbaras, mais vraiment bien déjanté, je veux dire bien foutu (quoi que ce ne soit pas un compliment à faire à une dame…) est caustique, tendre, bien venu et très gonflé.
    A ne pas conseiller aux serrés du cul patriarcal et machos, quoi que…


    Ajouter au panier
  • img-book

    Pierre Henry, Directeur Général de France Terre d’Asile signe la préface du livre de Cédric Domenjoud : Tomorrow England – La situation des migrants 5 ans après Sangatte.
    Il y a cinq ans fermait Sangatte et depuis presque rien n’a changé. Cinq ans d’humiliation et de traque, cinq ans de peine, cinq ans de violation des droits humains. Les habitants appellent toujours les migrants « kosovars », tandis que la police perpétue ses incessantes rafles du matin au soir.
    Les bénévoles eux, sont fatigués, mais continuent ce qu’ils estiment être juste : soutenir, aider, lutter, agir pour les migrants. A midi les exilés de Calais se bousculent autour de la cabina où les associations ont du mal à fournir suffisamment de repas pour tous. Le sixième hiver approche et près de 300 migrants s’apprêtent à dormir ce soir dans les bois de la zone des Dunes et les parcs de la ville.
    J’y suis allé, j’ai vécu trois semaines avec eux le jour comme la nuit, et depuis les migrants de Calais sont devenus une partie de moi. Je ne peux plus envisager de voir passer un mois sans aller là-haut regarder ce qui s’y passe. Ce récit, c’est eux, c’est moi, c’est aussi une insulte à notre bonne conscience.


    Tomorrow England DOMENJOUD CEDRIC 15,00

    Pierre Henry, Directeur Général de France Terre d’Asile signe la préface du livre de Cédric Domenjoud : Tomorrow England – La situation des migrants 5 ans après Sangatte.
    Il y a cinq ans fermait Sangatte et depuis presque rien n’a changé. Cinq ans d’humiliation et de traque, cinq ans de peine, cinq ans de violation des droits humains. Les habitants appellent toujours les migrants « kosovars », tandis que la police perpétue ses incessantes rafles du matin au soir.
    Les bénévoles eux, sont fatigués, mais continuent ce qu’ils estiment être juste : soutenir, aider, lutter, agir pour les migrants. A midi les exilés de Calais se bousculent autour de la cabina où les associations ont du mal à fournir suffisamment de repas pour tous. Le sixième hiver approche et près de 300 migrants s’apprêtent à dormir ce soir dans les bois de la zone des Dunes et les parcs de la ville.
    J’y suis allé, j’ai vécu trois semaines avec eux le jour comme la nuit, et depuis les migrants de Calais sont devenus une partie de moi. Je ne peux plus envisager de voir passer un mois sans aller là-haut regarder ce qui s’y passe. Ce récit, c’est eux, c’est moi, c’est aussi une insulte à notre bonne conscience.

    Ajouter au panier
  • img-book

    Il y a des injonctions que les professionnels aimeraient pouvoir honorer : éviter de discriminer, quoi de plus naturel, quoi de plus normal ? Et pourtant… Que de dilemmes pour répondre à cette exigence fondamentale !


    Tu ne discrimineras pas !

    Il y a des injonctions que les professionnels aimeraient pouvoir honorer : éviter de discriminer, quoi de plus naturel, quoi de plus normal ? Et pourtant… Que de dilemmes pour répondre à cette exigence fondamentale !

    Lire la suite
  • img-book

    Depuis toujours, le zoo est un lieu très populaire pour les enfants et les parents qui souhaitent approcher au plus près les animaux sauvages. Il est souvent présenté comme nécessaire pour préserver les espèces les plus menacées. Mais qu’en est-il vraiment ? C’est à cette question et bien d’autres encore que tente de réponde ce livre à travers des exemples clairs et concrets :

    Qu’est-ce qu’un zoo ? Comment se sentent des animaux dans les zoos ? Les zoos permettent-ils de sauver les espèces ? Les zoos sont-ils aujourd’hui indispensables ou faut-il les faire évoluer ou bien les fermer ?

    Grâce à ce livre, vous découvrirez ce qui se cache véritablement derrière les grilles d’un zoo et pourquoi il est nécessaire de se questionner sur les conditions de détention des animaux et plus largement sur l’avenir des zoos.

    – A partir de 10 ans.


    Un autre regard sur les zoos SCHRAFSTETTER FRANCK, CLÉMENT CÉLINE, 13,90

    Depuis toujours, le zoo est un lieu très populaire pour les enfants et les parents qui souhaitent approcher au plus près les animaux sauvages. Il est souvent présenté comme nécessaire pour préserver les espèces les plus menacées. Mais qu’en est-il vraiment ? C’est à cette question et bien d’autres encore que tente de réponde ce livre à travers des exemples clairs et concrets :

    Qu’est-ce qu’un zoo ? Comment se sentent des animaux dans les zoos ? Les zoos permettent-ils de sauver les espèces ? Les zoos sont-ils aujourd’hui indispensables ou faut-il les faire évoluer ou bien les fermer ?

    Grâce à ce livre, vous découvrirez ce qui se cache véritablement derrière les grilles d’un zoo et pourquoi il est nécessaire de se questionner sur les conditions de détention des animaux et plus largement sur l’avenir des zoos.

    – A partir de 10 ans.

    Ajouter au panier
  • img-book

    Un regard lucide sur la précarité sociale, la rue et tout ce que cela comporte comme dangerosité.

    L’auteur, illustrateur de talent, pointe avec ses feutres aiguisés les méandres des sans domiciles fixes.

    Ce guide se veut aussi un témoignage sans appel sur une société où la vulnérabilité des précaires est bien trop souvent peu prise en compte.

    La préface est signée Virginie Alnet, Docteure en Sociologie, E.H.E.S.S


    Un métier d’avenir – Petit guide pratique du parfait SDF Diway 10,00

    Un regard lucide sur la précarité sociale, la rue et tout ce que cela comporte comme dangerosité.

    L’auteur, illustrateur de talent, pointe avec ses feutres aiguisés les méandres des sans domiciles fixes.

    Ce guide se veut aussi un témoignage sans appel sur une société où la vulnérabilité des précaires est bien trop souvent peu prise en compte.

    La préface est signée Virginie Alnet, Docteure en Sociologie, E.H.E.S.S

    Ajouter au panier
  • img-book

    On parle de guerres qui tuent des millions de gens, de catastrophes naturelles qui anéantissent des familles, mais parle t-on de la guerre contre les femmes ? Parle t-on des femmes violées à travers le monde 1 500 000 viols chaque année en Afrique du sud, 1 viol toutes les 6 minutes aux USA plus de 10 500 viols en France, des millions de femmes mutilées, tuées, prostituées, mariées de force, torturées, excisées, victimes de violences conjugales etc.
    En prenant connaissance des chiffres concernant toutes ces violences, physiques, sexuelles, psychiques entraînant la mort, on ne peut plus parler de violence, mais d’extermination. Il existe bien une discrimination volontaire dont les femmes et les enfants sont les victimes ; il s’agit donc d’une véritable « guerre ».
    Ce livre fait le procès de l’homme-assassin sans aucune demi-mesure quant à sa responsabilité et nous n’ignorons pas qu’il s’agit de la partie visible de l’iceberg.
    Cet ouvrage doit permettre aux femmes de sortir de leur silence. Le silence étant la mort. Ce livre se doit d’être salutaire ! Assurément il l’est !


    Une guerre contre les femmes MARIANI JESSICA 20,00

    On parle de guerres qui tuent des millions de gens, de catastrophes naturelles qui anéantissent des familles, mais parle t-on de la guerre contre les femmes ? Parle t-on des femmes violées à travers le monde 1 500 000 viols chaque année en Afrique du sud, 1 viol toutes les 6 minutes aux USA plus de 10 500 viols en France, des millions de femmes mutilées, tuées, prostituées, mariées de force, torturées, excisées, victimes de violences conjugales etc.
    En prenant connaissance des chiffres concernant toutes ces violences, physiques, sexuelles, psychiques entraînant la mort, on ne peut plus parler de violence, mais d’extermination. Il existe bien une discrimination volontaire dont les femmes et les enfants sont les victimes ; il s’agit donc d’une véritable « guerre ».
    Ce livre fait le procès de l’homme-assassin sans aucune demi-mesure quant à sa responsabilité et nous n’ignorons pas qu’il s’agit de la partie visible de l’iceberg.
    Cet ouvrage doit permettre aux femmes de sortir de leur silence. Le silence étant la mort. Ce livre se doit d’être salutaire ! Assurément il l’est !

    Ajouter au panier
  • img-book

    Le football…

    Qui ne connaît pas ce sport ? C’est non seulement celui le plus pratiqué à travers le monde, le plus médiatisé, mais aussi un sport dont les origines sont très anciennes.

    La règle numéro 1, dite « règle de base » : le football se joue avec un ballon…

    L’auteur ayant pour sa part pratiqué le foot durant de très nombreuses années, mais à un très petit niveau, il lui est arrivé de se rendre sur des terrains (qui servaient pour le foot le dimanche et pour les vaches le reste de la semaine), en ayant oublié les ballons, et avec l’équipe en face n’en ayant pas non plus.

    Cela rend le match beaucoup plus difficile, mais, fait non négligeable, la troisième mi-temps beaucoup plus rapide…

    L’ami Gouzil dresse ici des portraits des plus cocasses. Du joueur au supporter en passant par les arbitres, les soigneurs, les agents, mais aussi tout ceux qui gravitent autour d’un sport, qui, admettons-le, qu’on aime ou pas, ne laisse personne indifférent.

    Illustrateur/auteur confirmé et reconnu par ses pairs, il nous livre une vision à la fois drôle et ludique sur cette emblématique pratique sportive, il sait aussi aiguiser son crayon et le pointer là où ça fait mal.

    Va t’faire foot ! C’est 90 minutes de bonheur… et c’est parti pour deux mi-temps !!!


    Va t’faire foot ! GOUZIL DAVID 10,00

    Le football…

    Qui ne connaît pas ce sport ? C’est non seulement celui le plus pratiqué à travers le monde, le plus médiatisé, mais aussi un sport dont les origines sont très anciennes.

    La règle numéro 1, dite « règle de base » : le football se joue avec un ballon…

    L’auteur ayant pour sa part pratiqué le foot durant de très nombreuses années, mais à un très petit niveau, il lui est arrivé de se rendre sur des terrains (qui servaient pour le foot le dimanche et pour les vaches le reste de la semaine), en ayant oublié les ballons, et avec l’équipe en face n’en ayant pas non plus.

    Cela rend le match beaucoup plus difficile, mais, fait non négligeable, la troisième mi-temps beaucoup plus rapide…

    L’ami Gouzil dresse ici des portraits des plus cocasses. Du joueur au supporter en passant par les arbitres, les soigneurs, les agents, mais aussi tout ceux qui gravitent autour d’un sport, qui, admettons-le, qu’on aime ou pas, ne laisse personne indifférent.

    Illustrateur/auteur confirmé et reconnu par ses pairs, il nous livre une vision à la fois drôle et ludique sur cette emblématique pratique sportive, il sait aussi aiguiser son crayon et le pointer là où ça fait mal.

    Va t’faire foot ! C’est 90 minutes de bonheur… et c’est parti pour deux mi-temps !!!

    Ajouter au panier
  • img-book

    Le BAC agricole, le sport, les fast-foods, les adolescents, l’art contemporain… rubriques qui à priori ne font pas partie de territoire végétarien, et sont traitées par Gabriel Bertaud avec humour, parfois teinté de mélancolie mais toujours engagé pour la Cause.

    Ces chroniques végétariennes sont parues pour certaines dans le journal de l’AVF. Elles dépeignent le quotidien d’un végétarien confronté parfois à des questions complexes : que faire de la boîte de foie-gras offert par l’employeur à Noël ?

    Que penser de cette vidéo estampillée art-contemporain, et qui met en scène des animaux s’entre-tuant ? Comment expliquer à une boulangère que l’on peut préparer des sandwichs crudités sans poulet et sans thon …

    Gabriel Bertaud se fait le témoin de la monté en puissance de la question animale dans nos sociétés contemporaines et n’hésite pas à questionner les végétariens dans leurs travers ou leurs excès.


    Veggie Folies – Chroniques végétariennes BERTAUD GABRIEL 12,00

    Le BAC agricole, le sport, les fast-foods, les adolescents, l’art contemporain… rubriques qui à priori ne font pas partie de territoire végétarien, et sont traitées par Gabriel Bertaud avec humour, parfois teinté de mélancolie mais toujours engagé pour la Cause.

    Ces chroniques végétariennes sont parues pour certaines dans le journal de l’AVF. Elles dépeignent le quotidien d’un végétarien confronté parfois à des questions complexes : que faire de la boîte de foie-gras offert par l’employeur à Noël ?

    Que penser de cette vidéo estampillée art-contemporain, et qui met en scène des animaux s’entre-tuant ? Comment expliquer à une boulangère que l’on peut préparer des sandwichs crudités sans poulet et sans thon …

    Gabriel Bertaud se fait le témoin de la monté en puissance de la question animale dans nos sociétés contemporaines et n’hésite pas à questionner les végétariens dans leurs travers ou leurs excès.

    Ajouter au panier